Ambassade du Japon, Eurécla est là pour protéger les vitres

Eurécla est intervenue à l’Ambassade du Japon, hôtel particulier de la fin du XIXème siècle. L’histoire de cette demeure explique son architecture spécifique, ses grandes baies vitrées de plain-pied sur la voie publique qui nécessitent une protection particulière.

En effet, cet hôtel  a appartenu à la famille Vion-Whitcomb ancien propriétaire terrien de l’ouest parisien et fut acquis en 1906 par le gouvernement japonais. La demeure sera exploitée par les grands magasins japonais Mitsukoshi d’où les grandes baies vitrées sur la voierie avant d’être reprise par le gouvernement japonais en 1951 pour y installer son ambassade.

La demande de l’ambassade
L’Ambassade du japon souhaitait renforcer l’intimité de ses employés et des visiteurs ainsi que la sécurité alors que certains bureaux sont de plain-pied sur la voie publique.

La solution devait préserver la façade l’immeuble ainsi que la lumière naturelle.

L’utilisation du film sans tain
Le film sans tain ou film de discrétion est dans ce cadre-là la solution à privilégier pour ses nombreux avantages :

En complément de ces fonctionnalités natives, selon son épaisseur, le film intimité offre d’autres avantages que l’Ambassade du Japon a appréciés.

C’est la somme de ces avantages qui ont conduit l’Ambassade du Japon a sélectionné un film sans tain, sécurisé, anti-UV, anti-intrusion. 

Eurécla est intervenu en tant que conseil et prestataire pour effectuer la pose du film car ses techniciens sont habilités CACES (certificat d’aptitude à la conduite en sécurité).

Eurécla propose ses services aussi bien aux particuliers qu’à tous les professionnels du bâtiment.